spot_img

Adonais Yankan, Hypnose Africa

Artiste multi-casquette, Adonais Yankan s’est d’abord fait connaitre en tant que danseur sur de nombreuses scènes telles que Bercy, Mogador et lors de Fashion-Week. Passionné de PNL (Programmation Neuro Linguistique) et fort de cette pratique depuis plus de 12 ans, il se lance dans l’hypnose et développe un concept qui lui est propre: le Kemit Mental Energy Art – KMEA. La rencontre avec le grand public se fait sur Instagram, avec une nouvelle approche plus jeune, plus dynamique, plus provocante, qui séduit une communauté en quète de sensationelle, de bien-être et d’évasion. 

 Propos recueillis par Tina Lobondi 

Parlez-nous de votre parcours ? 

Après un bac S et une école de danse (Académique Internationale de la Danse), j’ai intégré la Comédie musicale “Le Roi Lion” puis par la suite ont suivie les premières parties de concerts à Bercy puis les shows lors des Fashions Weeks. La psychologie a toujours eu une grande place dans mon développement. Après 12 ans de PNL ( Programmation Neuro Linguistique) je me suis tourné vers l’hypnose afin d’aller encore plus loin dans la connaissance et la maîtrise du Subconscient. C’est lors de lives d’hypnose permettant aux gens de s’évader pendant le confinement que ma communauté a grossi pour devenir ce qu’elle est, et apporter une lumière sur ce que je fais.

Vous êtes le premier hypnotiseur Africain… qu’est ce qui vous a amené sur cette voie ? 

Cette envie de passer outre les clichés, de pouvoir présenter le pouvoir de l’hypnose à la communauté. Je pense que nous avons encore beaucoup de choses à apprendre sur nous même. L’hypnose peut nous aider à le faire. Être le premier est un avantage mais aussi un poids. Je dois pousser des portes jamais ouvertes, marcher sur des chemins jamais empruntés. J’espère voir arriver d’autres praticiens africains dans mon domaine.

Le sujet de l’hypnose est considéré comme un tabou dans la communauté Afro, comment faites-vous face à cela ? 

L’humour et la connaissance sont mes deux moyens d’affronter toutes les idées reçues. En général après un show ou une vidéo sur mon Instagram, le débat est beaucoup plus ouvert. La communauté africaine est tellement diverse et variée que je rencontre de plus en plus de jeunes sensibles et intéressés par cette pratique.

Quelle est l’aventure la plus drôle qui vous êtes arrivé avec l’un de vos clients ? 

Endormir quelqu’un dans le métro de manière instantanée ou encore voir quelqu’un chanter dans l’avion alors qu’il avait une réelle phobie. La situation la plus drôle reste quand même un homme à qui j’ai fait arrêter de fumer. Il a fait un blocage complet sur la cigarette à tel point qu’il a oublié avoir fumé un jour, l’odeur, la sensation. Des années après, il ne fume toujours plus. L’hypnose de spectacle est beaucoup plus divertissante que l’hypnothérapie. Sur scène, dans la rue, sur internet, etc… Tout peut se passer.

Que peut-on  «soigner avec l’hypnose » ?

Je parlerais plus de corrections. L’hypnose nous permet d’accéder au subconscient, c’est la tour de contrôle de notre corps, nos émotions, nos automatismes. Avec l’hypnose mon patient reprend le contrôle sur ses addictions, ses phobies, ses objectifs, sa confiance en lui-même, son poids, ses humeurs.

Quels types de services proposez-vous ? 

Je propose plusieurs types de prestations. Côté spectacle, je fais beaucoup de scènes, de soirées privées ou festivals. L’hypnothérapie nous permet toutes les corrections, tous les réglages. J’associe mes techniques d’hypnose à du coaching pour optimiser les résultats.

Vous faites également des spectacles, quelle est la particularité de vos représentations ?

Je casse les codes, je vais où les autres ne vont pas, dépoussière à ma façon et surtout je suis toujours dans la valorisation de mon public. On s’amuse, on parle de situations vécues et incroyables. Avec moi, vous ne faites jamais le chien ou autres suggestions humiliantes… Vous venez rire et rêver.

Vous avez travaillé en tant que mannequin et danseur dans le passé, selon vous, quelle est la pièce indispensable que tout homme devrait avoir ? 

Le costume bleu marine ! C’est pour moi l’indispensable, passe partout avec une chemise ou un tee-shirt blanc ou bleu clair.

Votre style vestimentaire en 3 mots ? 

Tout terrain, Original, Codifié. (rires) 

Le secret du style au masculin ? 

Pour moi, le secret du style masculin est la confiance en soi ! Être un homme ou une femme dans le monde d’aujourd’hui n’est pas simple. Le plus important c’est d’assumer, de se respecter et de se concentrer sur l’essentiel. Une structure qui respecte certains codes et autour de ça, de la créativité.

Related Articles

4,393FansLike
16,700FollowersFollow
368SubscribersSubscribe
spot_img

Latest Articles