Festival de Cannes: Deux films africans en lutte pour la palme D’or

0
588

Deux films africains sont actuellement projetés au Festival de Cannes. Les films ” Haut et Fort ” (anciennement Casablanca Beats) et “Lingui, les liens sacrés”, sont en competition pour remporter le prix le plus convoité du Festival ,”la Palme D’or”, aux côtés de 22 autres films du monde. 

En 2018, “Rafiki” du réalisateur Wanuri Kahiru était le premier film kenyan à être projeté au festival en sa première internationale dans la section “un certain Regard “. 

En dehors de “Lingui, les liens sacrés” et “Haut et Fort”, aucun autres longs métrages africains ont été sélectionnés pour participer à Cannes que ce soit dans la catégorie ” Un certain Regard ” ou autres. 

Le festival du film a été annulé dernièrement en raison de la pandémie mondiale en cours, mais il a fait un retour avec environ 2300 films présentés.

#Lingui 

Du Tchad, ce film de Mahamat-Saleh Haroun ancien ministre tchadien de la culture, raconte l’histoire de deux femmes Amina et Maria. La première est une mère célibataire rejetée par sa famille et la société. Elle apprend que sa fille de 15 ans a été violée et est enceinte. L’épreuve est aggravée pour cette musulmane pratiquante par le fait que son enfant veut avoir un avortement, un acte interdit à la fois par sa religion et la loi.

#Haut et Fort

Ce film du réalisateur marocain Nabil Ayouch met en scène un ancien rappeur qui débarque dans un centre culturel du bidonville de Sidi Moumen et y retrouve un groupe de jeunes filles et garçons à qui il transmet sa passion du hip-hop. Haut et Fort sera le premier film marocain à présenter pour la Palme D’or depuis la création de Cannes.

le tapis rouge…