spot_img

Huguo Boss : « L’Afrique est un continent aux multiples possibilités »

Samedi 25 juin 2022 se tenait à Paris le « Prix de l’excellence de l’entrepreneuriat burkinabè » avec le thème « Le Burkina Faso à la quête d’un réseautage international solide et durable ». Un prix organisé par l’agence de communication digitale BSL COMMUNICATION créée par le jeune artiste et entrepreneur Huguo Boss. Cette agence organise de nombreux événements sociaux culturels regroupant ainsi des milliers de jeunes d’ici et d’ailleurs.

De passage à Paris, Huguo Boss a accordé une interview à Esimbi Magazine.

Propos recueillis par Tina Lobondi et Kevin Sonsa-Kini.

ESIMBI Magazine : Vous avez créé en juin 2020 l’agence de communication digitale, BSL Communication. Comment est née cette idée ?

Huguo Boss : Cette agence de communication BSL Communication est née dans l’idée de répondre à un besoin. La majorité des entreprises utilisaient des fausses sommes pour faire passer leur communication à la télévision, à la radio, sur les journaux… Aujourd’hui, force est de reconnaître que les gens sont sur les réseaux sociaux. Du coup, j’ai créé cette entreprise de communication digitale qui a une forte communauté sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat et TikTok pour faire passer l’information à la vitesse de l’éclair. Du coup, BSL Communication est née avec toutes ces stratégies assez puissantes.

En quoi consiste cette agence ?

Cette agence consiste en la communication digitale des entreprises avec le service d’un produit et des marques. On est aussi dans l’événementiel, le marketing opérationnel et voilà, c’est un peu ça.

Pourquoi avez-vous décidé d’organiser “le prix de l’excellence et de l’entrepreneuriat burkinabè à Paris” ?

On a décidé d’organiser « le prix de l’excellence et de l’entrepreneuriat burkinabè » parce que, force est de reconnaître que notre pays, le Burkina-Faso, a besoin de visibilité sur le plan international. Pour apporter cette visibilité au Burkina-Faso, il faut prendre ces acteurs qui participent au développement culturel, social et économique du pays en tant qu’ambassadeurs pour qu’ils puissent venir à Paris et valoriser leur expertise et leurs compétences qu’ils ont sur le plan national à l’échelle internationale.

En quoi c’est important pour vous de promouvoir les entrepreneurs africains ?

C’est important parce que l’Afrique est un continent aux multiples possibilités. L’Afrique c’est l’avenir. Il faut que nous valorisions les talents. Ces personnes qui créent, qui innovent, qui entreprennent et créent des richesses pour le continent africain.

Avez-vous des conseils à donner à des jeunes africains comme vous qui voudraient se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Il faut savoir que l’entrepreneuriat c’est la clé de l’épanouissent du succès de la réussite et de la liberté financière. Ici, même en Afrique, il y a de la place pour tout le monde. Chacun peut essayer de créer sa petite société, son petit business et se mettre au service de la nation. Chacun est utile au développement de sa communauté et de son pays. Donc, c’est aujourd’hui qu’il se faut lancer, s’armer de courage, de détermination, de foi et de prier et je me dis que le reste se fera seul.

Vous êtes artiste et entrepreneur. Est-ce facile pour vous d’être à la fois artiste et homme d’affaires ?

C’est vrai que ce n’est pas facile d’allier les deux mais j’essaie de m’organiser pour respecter mes engagements sur le plan business et aussi faire plaisir à mes fans. J’ai un calendrier bien précis où tout est détaillé.

Côté musique, quels sont vos projets ?

J’aimerais organiser un grand concert au Palais des sports de Ouaga 2000 le 22 décembre 2022. Je prépare aussi un livre qui retracera mon histoire. Je vais aussi ouvrir une industrie musicale au Burkina-Faso pour aider les jeunes vraiment amoureux de la musique.

Photos : Marvin LTD

Styliste : Tina Lobondi

Related Articles

4,393FansLike
16,700FollowersFollow
368SubscribersSubscribe
spot_img

Latest Articles