spot_img

Journée mondiale du Vitiligo: Une maladie peu connue

Le 25 juin de chaque année, le monde célèbre la journée du vitiligo. Partant d’une initiative internationale, cette journée a due recueillir plus de 500.000 signatures pour une pétition afin qu’elle soit reconnue comme mondiale par les Nations Unies.

Elle est une occasion de mettre en lumière la maladie afin de réfléchir comment améliorer la qualité de vie des patients atteints, et de faire connaitre cette pathologie qui est peu, voir pas connue du public.

Caractérisée par l’apparition de plaque blanche sur la peau, Le vitiligo est une maladie cutanée rare. Elle est une dépigmentation progressive de la peau qui s’explique par la perte des mélanocytes qui produisent la mélanine, un pigment colorant la peau.

La maladie peut concerner une partie ou carrément toucher l’intégralité du corps. Le Vitiligo se manifeste par des zones de peau dépigmentées de taille plus ou moins importante sur le visage, les pieds, les mains, les articulations,… cette maladie n’est ni infectieuse, ni contagieuse encore moins physique. Néanmoins, elle reste héréditaire. Elle n’entraine aucune comorbidité et ne touche aucun autre organe du corps. Malgré cela, les répercussions psychologiques ne sont pas à prendre à la légère car les personnes atteintes souffrent souvent du regard des autres et cela peut engendrer d’autres problèmes mentaux.

En effet, le vitiligo n’est pas une maladie psychologique comme il a très souvent et longtemps été dit, encore moins psychosomatique. En revanche, elle a un retentissement important sur la qualité de vie des gens lié à la dégradation de l’image de soi et au regard des autres. Des chercheurs scientifiques estiment que le retentissement psychologique du vitiligo est du même ordre qu’une dépression ou un cancer.

Parmi les personnes atteintes de cette maladie en Afrique, nous retrouvons l’artiste Sud- Africaine Zoulou du nom de Leleti Khumalo. Actrice principale de l’une des plus grandes réalisations cinématographique Africain dénommée SARAFINA, sortie en 1992. Leti Khumalo va réapparaitre totalement méconnaissable en 2018 dans la série IMBEWU, LE FRUIT DU MENSONGE dans le rôle de Mazulu.

L’ actrice Leleti KHUMALO

Lors d’une interview lui accordée, l’artiste sud-Africaine affirme qu’elle a toujours souffert de cette maladie mais n’assumant pas son état de peau elle s’adonnait au maquillage pour la masquer.

Après cela, Leleti a décidée d’affronter la réalité et d’afficher sa maladie. « Je veux envoyer aux gens le message que cette maladie ne change pas qui vous êtes en tant que personne. Vivre avec succès avec le vitiligo signifie embrasser et accepter qui vous êtes, sans aucune honte » a-t-elle déclarée. Et depuis, Leleti Khumalo s’est lancée dans un combat sans merci contre le vitiligo dans son pays, montrant que cette maladie n’est pas une calamité des ancêtres mais plutôt une maladie comme toutes les autres qui mérite d’être connue, comprise et soignée.

Il sied de noter que plusieurs personnalités dans le monde en ont souffert et en souffrent telques le mannequin Canadien Winnie Harlow, qui est devenue l’ambassadrice du vitiligo dans le monde et feu le chanteur Américain Michael Jackson qui, malgré ne l’avoir jamais déclaré de son vivant en souffrait en cachette.

Notons par ailleurs qu’aujourd’hui le vitiligo ne se soigne pas complètement, mais des traitements permettent de ralentir, voir empêcher l’évolution de la maladie. Nonobstant cela, l’espoir reste porté sur les recherches scientifiques qui permettront d’éradiquer totalement cette maladie.

Josué NGOYI

Previous articleLokua Kanza
Next articleLe primer et ses fonctions

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

4,393FansLike
16,700FollowersFollow
368SubscribersSubscribe
spot_img

Latest Articles