Bien que l’Afrique soit toujours considérée comme le continent le plus difficile pour démarrer son entreprise, elle abrite trois des 5 premières économies du monde les plus performantes en ce moment, Rwanda, Sénégal et Éthiopie. Par conséquent, l’Afrique continue d’être l’une des destinations d’investissement les plus souhaitables. Donc, si vous êtes impatient et prêt à saisir les opportunités commerciales sur le continent, voici ce que vous devez savoir.

Texte par Gaëlle Mokoy

IMG_2937.JPG

1. L’Afrique est un continent, pas un pays

L’Afrique compte 54 pays et ces pays ont des économies uniques, ce qui signifie que, une stratégie qui fonctionne dans un pays ne fonctionnera pas nécessairement dans un autre. Il est donc important que vous compreniez les conditions pour faire des affaires dans la vie de votre choix. Prenez le temps de comprendre leurs pratiques commerciales, leur langue, leurs normes et de développer des relations avec les habitants. Vous devez connaître les procédures de démarrage d’une entreprise, le temps nécessaire pour l’enregistrer, les coûts impliqués, y compris le capital dont vous aurez besoin pour lancer votre activité.

2. Comprenez l’environnement dans lequel vous allez travailler.

Selon la Banque mondiale en 2017, seulement 44,6% de la population subsaharienne avait accès à l’électricité. Vous devez garder à l’esprit que l’accès à l’électricité dans certaines parties de l’Afrique subsaharienne peut prendre jusqu’à 130 jours en moyenne pour les entreprises.

Seuls 28% de tous les Africains ont accès à Internet, contre 82,5% en Europe et 77% en Amérique, ce qui peut vous empêcher d’avoir une activité en ligne immédiatement.

3. La facilité de faire des affaires en Afrique

Essentiellement, ce rapport donne un excellent aperçu du paysage entrepreneurial à travers le monde. Selon le classement du rapport pour 2020, l’île Maurice a le classement le plus élevé du continent, suivi du Rwanda et du Kenya. L’île Maurice est très bien classée pour son accès facile à l’électricité, sa capacité à protéger les investisseurs minoritaires, le commerce transfrontalier et sa cohérence dans l’exécution des contrats au-delà d’autres facteurs. On me signale qu’il ne faut que six jours pour démarrer une entreprise dans le pays.

IMG_2938.JPG

La Somalie est arrivée dernière, en position 190 pour avoir omis de lever les obstacles à l’entreprenariat, à la réglementation commerciale, à l’emploi, aux contacts avec les autorités gouvernementales et à la résolution de l’insolvabilité. Le Kenya a lancé des centres de services gouvernementaux offrant des services de pré-enregistrement des entreprises dans les grandes villes, réduisant ainsi le temps nécessaire pour démarrer une entreprise.

Au Sénégal, le service public d’électricité a amélioré la réglementation du processus de connexion et a réduit les coûts en réduisant le dépôt de garantie.

4. Les plus grandes tendances en Afrique sont la technologie et l’innovation

OpenClassrooms, une société d’enseignement en ligne basée à Paris, a identifié un modèle fascinant de demande en Afrique pour des cours tels que JavaScript, Python et d’autres langages de programmation. Montrant un grand besoin et une envie pour l’industrie informatique et technologique de l’Afrique. Des pôles technologiques dynamiques ont vu le jour dans des pays comme le Nigéria, le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda, aidant les petits et moyens entrepreneurs à développer leurs idées en fintech, commerce électronique et plateformes éducatives en ligne.

5. Le déficit de compétences en Afrique

Un écart de compétences est la différence entre les compétences que les employeurs recherchent, ou ont besoin et les compétences que leur main-d’œuvre offre. En Afrique, il existe des lacunes en matière de compétences dans les STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques), la fabrication et l’agriculture.

6. Trouver les bonnes personnes avec qui travailler

Faire des affaires en Afrique consiste en partie à établir des relations. Alors, faites votre enquête, recherchez le marché, identifiez des partenaires locaux potentiels, examinez-les, puis forgez des partenariats avant d’entrer sur le marché. Trouver les bonnes personnes est toujours complexe et quelque peu délicat partout où vous irez.

IMG_2939.JPG