Lango-Camp-14.jpg

290623-parc-national-d-odzala-kokoua-camp-ngaga-parc-national.jpg

Odzala-Kokoua, l’autre coeur de la planète, celui du Congo

« La face cachée du Congo », nous vous proposons de vous faire découvrir le parc national d’Odzala-Kokoua, une merveille congolaise, au coeur du centre Afrique.

Le parc national d’Odzala-Kokoua  est un lieu d’une biodiversité unique qui couvre près de 13 000 km2. Son territoire étendu, plus grand que la Jamaïque, est situé au nord du Congo Brazzaville. Il est considéré par beaucoup de spécialistes comme le second coeur de la planète après la forêt amazonienne. C’est également l’un des parcs nationaux les plus anciens d’Afrique et du monde.

Ce qui rend ce lieu si unique n’est autre que la spécificité de sa végétation. A lui seul, le parc nous offre une mosaïque de paysage rare, composé d’une forêt tropicale imposante, d’une savane, de rivières et autres marécages ou salines. Sa forêt tropicale est par ailleurs la 2ème plus grand au monde. Vu du ciel, elle est fait d’un vert intense qui parait totalement impénétrable. Surplombé d’arbres majestueux comme l’Acajou ou le Limba, cette forêt est ainsi peuplé « d’arbres géants » qui peuvent atteindre 40 mètres de haut. En nous déplaçant plus au Sud du parc, nous pouvons découvrir une immense savane, parsemée d’îles forestières, nous démontrant là encore, la diversité incroyable de cette région.

Constamment alimenté par les 2 rivières que sont LEKOLI et KOKOUA, les rives du parc sont perpétuellement boisées d’une forêt tropicale où sont présent de nombreuses bais. Ces dernières attirent une multitude d’animaux qui viennent s’hydrater et se nourrir en sel et minéraux contenus dans les sols.

Les animaux, justement parlons en. Ils sont très présents et leur pluralité y est étonnante. On y retrouve plus de 500 espèces, dont 50 mammifères de grandes et moyennes tailles. Ces derniers sont par exemple composés de gorilles, de chimpanzés, d’éléphants, de hyènes, de buffles et même de quelques lions. Au dessus d’eux, volent pas moins de 400 espèces d’oiseaux. Cette variété d’espèce s’explique par la multitude de paysage qu’offre le parc, ainsi que par sa végétation unique et intacte.

En effet, son écosystème a été totalement préservé et respecté par ses habitants qui ont su protéger ce lieu si particulier. Aujourd’hui au patrimoine mondial de l’UNESCO, la région d’Odzala-Kokoua n’a subi aucune modification majeure. Malgré les 70 villages qui l’entoure, la trace de l’homme y est quasi-inexistante. Ses habitants sont essentiellement composés de Bantou ou bien de pygmées (habitants des forêts).

Odzala_Lango_Camp_image4.jpg

La préservation du parc s’explique également par la présence de 93 agents de sécurité, dont 59 éco-gardes. Ils sont présents pour assurer la protection des animaux et de leur habitat naturel contre les braconniers, malheureusement très présents.

Pour perpétuer la préservation de ce lieu unique, les nouvelles générations d’Odzala-Kokoua sont éduquer pour leur permettre de coexister en parfaite harmonie avec la nature. Les générations se suivent et se ressemblent par la transmission des traditions. Au travers d’une éducation bien spécifique, les habitant du parc deviennent les ambassadeurs de la loi de la nature et de la corrélation évidente que nous devrions tous avoir avec elle. Ils ont su appréhender ce territoire et son rôle dans le maintien du climat mondial.

Enfin, pour se rendre à Odzala-Kokoua, sachez que vous vivrez là aussi une aventure riche en découvertes. Le parc est accessible par la route ainsi que par avion à partir de Brazzaville. Mais avant toute chose, pour pouvoir visiter le parc vous devrez d’abord obtenir une lettre d’invitation (LOI), avant votre voyage au Congo. Une fois le départ acté, vous découvrirez divers paysages, allant des grandes plaines vierges aux petits villages, où les habitants seront ravis de vous accueillir.

Pour finir, une fois sur place vous pourrez vous installer dans l’un des 3 camps : Ngaba, Mboko, Lango. Par la suite, vous aurez l’occasion de profiter de toutes les activités que vous offre le parc, comme le pistage de groupes de gorilles, l’exploration des forêts, des promenades nocturnes ou encore la visite de petits villages absolument charmants.

Autant de raisons qui, nous l’espérons, vous donnerons l’envie de partir à l’aventure dans le second «cœur » de la planète.

Texte par Benoit Duret

Photo credits:  Michael Viljoen, petitfute.com, luxurysafaricamps.com